l’eSIM un vrai atout pour nos usages business

D’après de nombreux analystes, plus de 35 milliards d’objets seront connectés en 2030 dans de nombreux secteurs (agriculture, industrie, automobile, électronique, utilities, logistique, transport, commerce, smart home, smart city, sport, santé, communication, …)

De nombreuses technologies permettent de connecter ces équipements mais les réseaux mobiles ont une très forte croissance appuyée par l’arrivée de la 5G. Certains équipements utilisent encore des cartes SIM, mais la tendance est l’utilisation de SIM embarquées (eSIM) qui prennent moins de places, sont plus robustes et peuvent s’activer sur différents réseaux.

Ces eSIM commencent à être utilisée sur nos terminaux mobile; en 2014 Apple présentait le premier iPad qui intégrait cette technologie.

La solution est encore peu utilisée alors que l’usage est ultra simple  : vous arrivez dans un pays avec votre iPad, vous visualisez la liste des opérateurs partenaires, et vous pouvez souscrire en un clic pour acheter un abonnement data de courte durée pour votre besoin de connectivité.

Avec l’évolution de la réglementation sur le roaming, cela n’a plus trop de sens en Europe, mais c’est très intéressant pour les grands voyageurs qui parcourent l’Asie, l’Afrique ou l’Amérique du sud par exemple.

l’eSIM a refait parler d’elle l’année dernière car c’est cette technologie qui a permis à Apple d’intégrer une carte SIM dans la série 3 d’Apple Watch. L’idée était alors de cloner votre carte SIM principale à la manière des cartes Jumelles afin que vous puissiez recevoir et émettre des appels en autonomie avec votre montre, sans nécessité d’y intégrer une carte SIM physique.

Lors de la conférence annuelle Apple de présentation des nouveaux iPhone. 3 nouveaux terminaux ont été annoncés, dont deux (XS et XS Max) qui intègrent une eSIM en plus d’une carte SIM traditionnelle. 

Les opérateurs Français n’ont pas encore annoncé de compatibilité avec cette technologie mais l’on peut déjà imaginer les usages potentiels d’une telle configuration. Il sera possible d’avoir un abonnement rattaché à la carte SIM physique et un ou plusieurs abonnements rattachés à la carte eSIM

On peut donc imaginer utiliser une ligne personnelle et une ligne professionnelle sur le même terminal, ou avoir pour chaque pays un abonnement data adapté.

Par rapport a un smartphone double SIM traditionnel, l’eSIM apporte quelques avantages

  • on peut comparer les tarifs et souscrire les abonnements directement depuis le terminal pendant les déplacements
  • on peut avoir plusieurs abonnements actifs sur l’eSIM et switcher selon les situations

Cet usage sera apprécié des entreprise car il devrait permettre de faire baisser la facture de roaming des grands voyageurs !